ジャポニスム2018|Japonismes 2018


Photo: Imperial Household Agency

  • Spectacles
  • Le 3 septembre 2018

Gagaku impérial

Musique de cour ou musique sacrée, le gagaku, dont l’origine remonte à l’époque Heian (794 – 1185), est reconnu pour sa valeur historique et artistique universelle. Cet art traditionnel du Japon a été inscrit en 2009 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Gardien de cette tradition de plus d’un millénaire, les musiciens du Département de musique de la Maison Impériale du Japon joue tous les répertoires du gagaku : le kangen, musique instrumentale, le bugaku, musique accompagnée de danses et le kayô, musique chantée. Fortement imprégnée d’éléments provenant de différents rites antiques d’Asie, cette musique ancienne qui se perpétue aujourd’hui attire l’attention des musicologues, japonais et internationaux. Ce qu’on pourrait appeler « le plus ancien orchestre du monde » propose de faire revivre cette musique de cour, avec ses chants raffinés et ses danses exécutées dans de somptueux costumes, dans le Paris du XXIe siècle.

・Date:
 Le 3 septembre 2018
・Lieu:
 Philharmonie de Paris
・Organisation:
 Fondation du Japon, Agence de la Maison impériale, Philharmonie de Paris
・En collaboration avec:
 KAJIMOTO , Hisashi Itoh & Co.
・Avec:
 Musiciens et danseurs du Département de musique de la Maison impériale du Japon

(Mise à jour: 10/4/2018)