ジャポニスム2018|Japonismes 2018


(Left) ©Jérémie Souteyrat (Right) ©Isamu UEHARA(Sun-Ad)

  • Spectacles
  • Le 13 octobre 2018

Gagaku – Ensemble Reigakusha et Kaiji Moriyama

L’Ensemble Reigakusha, troupe de musique gagaku qui se produit dans le monde entier, accompagnera pour la première fois à Paris le danseur de renom international Kaiji Moriyama dans une interprétation contemporaine de gagaku. Dépassant le répertoire classique du gagaku, l’une des plus anciennes musiques de cour, l’Ensemble Reigakusha redonne vie à des morceaux longtemps oubliés du répertoire, et n’hésite pas à interpréter des oeuvres contemporaines, ou à passer commande de morceaux originaux de gagaku à des compo¬siteurs d’aujourd’hui.
Cette représentation reflètera toute la diversité des talents de l’Ensemble. Le directeur musical Sukeyasu Shiba est connu pour avoir redonné vie à une pièce musicale de cour, jouée de l’époque Heian (794 – 1158) à Muromachi (1336 – 1573), intitulée Rodai Rambu.
Cette fois-ci, l’Ensemble Reigakusha jouera Higan no Jikan (À l’heure de l’équinoxe) (2003) de Atsuhiko Gondai et Rinju (2010) de Toshio Saruya, accompagné du danseur Kaiji Moriyama et de ses quatre danseuses.
La 2ème partie du spectacle sera également illustrée par ”VOID”, une œuvre d’un artiste japonais de nouvelle génération – Makoto Ofune, fabriquée à partir de techniques traditionnels japonais dite « Iwa Enogu ».

・Date:
 Le 13 octobre 2018
・Lieu:
 Cité de la musique – Philharmonie de Paris
・Organisation:
 Fondation du Japon, Cité de la musique – Philharmonie de Paris
・Encollaboration avec:
 KAJIMOTO, Soto Zen Tochoji Temple , Amaike textile industry
・Avec:
 Reigakusha, Kaiji Moriyama, Kei Asanuma, Nao Usui, Rui Kajita, Ayaka Hikima
 Makoto Ofune(réalisation de l’installation “VOID“), Jun Matsumoto(coiffure et maquillage/ tsujimanagement),
 Mikihiro Owaki(costumes/Unitévision)
 
 
(Mise à jour: 15/6/2018)